Jean-Marie Photos

Montrer la vie de tous les jours, telle que je la vois.

05 avril 2010

Décembre était là, en cette fin d' aprés midi de dimanche, la nuit s'annonçait,  le ciel allait passer du bleu au noir.

                                        A quelques jours de noêl, la foule qui se pressait dans ce marché de fêtes était de bonne humeur. Sur les visages éclairés des enfants, on pouvait facilement deviner l' impatience qu' ils avaient et la joie qu' ils auraient dans quelques jours. La seule inquiétude était celle des parents et des grands parents, soucieux qu' ils étaient que les petits ne s' éloignent pas trop, pour les surveiller du coin des yeux.

                                        En passant d' une échoppe à une autre, je me suis attardé ainsi que quelques autres, devant celle d' un maître-verrier, j' allais peut être assister a la création, a la naissance d' un objet, qui allait prendre forme. Allait-il ressembler a un animal, a un végétal ou bien tout simplement devenir un vase destiné a recevoir une fleur, la transparence et la finesse de l' un, associé a la beauté et aux couleurs de l' autre, embellirait ainsi  l' endroit où ils seraient exposés.

                                        Sous les doigts du Maître, avec des gestes précis, passant le verre sous la flamme, la forme s' allongeait, se courbait, allait d' un coté à l' autre. A force de chauffer, de tourner et d' étirer la matière, j' ai put deviner une tête curieuse avec un corps, dessous trois ou quatre pattes et sur le dos deux ailes. Là devant mes yeux ébahis, j' ai reconnu la chose,....un pégase était né.

Posté par jeanmarie34 à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire